L‘Association l’OEIL TACTILE est un regroupement d’artistes en arts visuels dont l’origine remonte à 1994. Organisme à but non-lucratif, composée d’un conseil d’administration, l’Association est accréditée par la Ville de Trois-Rivières. L‘Association l’OEIL TACTILE cherche à approfondir sa démarche pour faire évoluer collectivement ses membres.


Chaque année, durant quelques mois, l’Association ouvre son  Centre de diffusion en Arts Visuels afin d’offrir au public les plus récentes œuvres de ses membres :  peinture, estampe, collage, photo, sculpture (verre, bronze, aluminium), etc. De plus, dans un but de renouvellement, des projets de création, à partir  d’une thématique, sont proposés  aux artistes.


Son nom

Le nom, « L’ŒIL TACTILE »,  a été choisi pour ses qualités évocatrices.  D’une part, il fait référence au « voir » et au « toucher », alliés indispensables de la création en arts visuels, et, d’autre part, par le biais des sensations et des émotions qu’il évoque, il convie les spectateurs à s’approprier l’œuvre artistique, soulignant ainsi deux volets (rôles) de l’Association :  création et échange.


Son histoire 

“Quoi que tu rêves d’entreprendre, commence-le. L’audace a du génie, du pouvoir, de la magie.”

Johann Wolfgang Von Goethe


Des débuts rocambolesques

En 1994, Luc Pilon et vingt-quatre étudiants en arts plastiques de l’UQTR décident d’investir temps, argent et énergie dans le but d’ouvrir une galerie d’art au centre-ville de Trois-Rivières afin d’y exposer leurs œuvres.


Le groupe, identifié alors sous le nom d’Association des artistes de Trois-Rivières, se déniche un local au 30, rue Des Forges :  un local sans murs ni plafond. On se retrousse les manches et on travaille avec ardeur à transformer l’endroit : placoplâtre, peinture, cimaises, etc. Enfin, le rêve des artistes se réalise! Leur galerie d’art, qu’ils nomment L’OEIL TACTILE, ouvre ses portes début juin. Le groupe consolide ses assises


Quelques deux années plus tard, le nom de l’association « ŒIL TACTILE » est enregistré au bureau de l’inspecteur général des institutions financières. En mai 1997, L’ŒIL TACTILE devient une association constituée en corporation selon la loi sur les compagnies du Québec avec sa charte intitulée Statuts et règlements de l’Association L’ŒIL TACTILE. La même année, elle est accréditée par la ville de Trois-Rivières comme organisme culturel.


Et l’aventure se poursuit


Depuis, chaque année, des artistes exposent leurs plus récentes œuvres et/ou réalisent des projets d’envergure. Ainsi le projet « Poèmes en cerfs-volants » mis sur pied par Christiane Ross et Carol Ross, inspiré du roman de Félix Leclerc « Le fou de l’île ».  Ce projet, d’une ampleur sans précédent, suivra le fleuve Saint-Laurent de Trois-Rivières à l’Île d’Orléans. 


De plus, des expositions dans des lieux non conventionnels, accessibles au public, sont présentées chaque année.

Ses objectifs premiers


L’ŒIL TACTILE cherche à approfondir sa démarche pour faire évoluer collectivement ses membres, leur donner davantage de moyens pour participer à l’avancement de l’art visuel en Mauricie et au Québec et faciliter la diffusion de leurs œuvres.



Ses réalisations antérieures


2006 à ...     Événement de création - Festival international de la poésie de Trois-Rivières

2005            Un oeil sur l’art - Installation In situ Trois-Rivières            

2004 à ...     SINGULIER/PLURIEL, oeuvre collective réalisée dans le cadre du 10e  anniversaire de l’ŒIL TACTILE       


Mise en espace privé » à la Technopole Vallée du Saint-Maurice


2000                 Hors de l’ordinaire œuvre in situ

1999                Nouvel R » exposition thématique

1999               Chômage Capitale exposition thématique

1998         Poèmes en cerfs-volants » hommage à Félix Leclerc, poète et chansonnier

        

           

Association d’artistes en arts visuels

Site web officiel de l’Association L’OEIL TACTILE

TOUS DROITS RÉSERVÉS